News feed
News feed
Mardi 06 octobre 2020

Dernières nouveautés
🔧 Nouvelle page des maintenances
📝 Des rapports préventifs plus complets
💲 Davantage d'options sur les devis
et bientôt ... un nouveau design pour le mobile ✨

Lundi 22 juin 2020

Dernières nouveautés
✨Yuman se dote d'un nouveau design,
📅 D'une vue mensuelle sur le calendrier,
🛠️ D'un nouveau module Stocks et Achats,
📊 De KPI clairs et précis !

Mercredi 13 mai 2020
Lundi 11 mai 2020
Lundi 11 mai 2020
Lundi 11 mai 2020
Mardi 05 mai 2020
Lundi 04 mai 2020
Lundi 04 mai 2020
Samedi 02 mai 2020

Retour aux articles

"Assisté par Ordinateur" : tout un programme !

"Assisté par Ordinateur" : tout un programme !

Dimanche 12 avril 2020

C'est dès la fin des années 50 que le terme Assisté par Ordinateur, traduction de Computer Aided, allait être associé aux nouveaux logiciels couvrant tous les domaines opérationnels de l'entreprise. Jusque là réservés à la réalisation de calculs complexes, les ordinateurs voyaient en effet leur champ d’action considérablement s'élargir. La révolution digitale était en marche...

> Le digital au service de la maintenance

Nous allons faire ici un tour d’horizon de ces abréviations dont la plupart sont toujours largement employées 60 ans après dans les entreprises, même si de leur côté les logiciels qu’elles désignent ont considérablement évolué, avec, vous vous en doutez, un focus sur la GMAO [Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur] qui nous tient particulièrement à coeur. Nous allons également faire point sur l’inter-relation entre la GMAO et la GPAO [Gestion de la Production Assistée par Ordinateur]. 

L'origine du terme 

C’est Douglas Ross, chercheur au MIT, pionnier de l’informatique qui est à l’origine de l’expression Computer-Aided. Ross l’a utilisé la première fois pour nommer les outils qu'il développait au sein de son laboratoire avec son équipe et qui allait ouvrir le champ des CAD pour Computer Aided Design Software ou CAO pour Conception Assistée par Ordinateur dès 1959. 

On était alors aux prémices de l’entreprise digitale, et, dans le monde industriel, l'assistance par ordinateur deviendra incontournable. Les logiciels de Conception, Fabrication, Production et Maintenance Assistées par Ordinateur accompagnent désormais toutes les équipes remplaçant avantageusement les dessins sur feuilles, la fabrication de maquettes, la simulation physique de pièces industrielles, les plannings ou les cartes murales et l'ensemble des processus papier.

Le dessin, la conception et la fabrication

DAO, CAO, FAO… Vous les connaissez sûrement. Du dessin, à la conception, en passant par la fabrication, chacun de ces domaines a son logiciel et son abréviation.

DAO : Dessin Assisté par Ordinateur

Pourquoi dessiner sur ordinateur ou tablette graphique alors qu'on perd le plaisir et la précision du crayon sur le papier ? Tout simplement parce que le DAO peut être traité comme n'importe quel autre fichier informatique : modifiable à l'infini, il peut également être partagé, envoyé au client, archivé. Les ratures ne sont alors plus qu'un lointain mauvais souvenir ! 

CAO : Conception Assistée par Ordinateur

Notre pièce a donc été dessinée sur ordinateur. Il faut maintenant simuler son utilisation. C'est ici que la CAO entre en jeu, grâce à des modélisations en 2D ou en 3D, il est facile de tester les différents scénarii d'utilisation, d'étudier les points de frictions. Indispensable avant de lancer la fabrication. 

FAO : Fabrication Assistée par Ordinateur

La FAO va utiliser les modèles créés par la CAO pour fabriquer les pièces avec des matériaux réels. Certains logiciels proposent d'ailleurs d’associer les deux fonctions (CFAO). Les logiciels de FAO vont optimiser la fabrication pour une productivité maximale, en limitant les pertes de matière première et en facilitant la création de la documentation nécessaire à l'atelier de production.

L'élargissement du terme à d’autres processus

Et la PréAo pour Présentation Assistée par Ordinateur, ça ne vous dit rien ? Lancée avec la naissance de PowerPoint en 1987, conçu à l’origine pour Mac avant d’être racheté par Microsoft en 1990, le logiciel n’a pas quitté nos salles de réunion depuis sa création.

Nous pouvons aussi citer la RAO et la TAO, respectivement Relecture et Traduction Assistée par Ordinateur : des algorithmes comparant des textes pour vérifier le respect des règles de typographie. Très bruts à l’origine, plutôt réservés au monde de l’édition, il est pourtant inconcevable aujourd’hui de rédiger un texte sans traduction ou correction automatique en orthographe et en grammaire. 

Une belle reconversion est celle des logiciels d’aide à la mise en page des documents imprimés : la PAO, Publication Assistée par Ordinateur. Comme l'on n’imprime plus autant qu’avant, les logiciels de PAO proposent désormais la mise en page d'affiches, visuels et autres magazines numériques avec prise en compte des contraintes nouvelles liées à la variété des formats et des tailles d'écrans.

GPAO et GMAO : Production et Maintenance

Maintenant que notre pièce a été dessinée, conçue dans les moindres détails et que le prototype a été fabriqué, testé et validé, il faut lancer la production.

GPAO : Gestion de la Production Assistée par Ordinateur

La GPAO gère la production, depuis la commande des matières premières jusqu’au calendrier de fabrication, en passant par le réapprovisionnement. Peuvent également s'ajouter la facturation et l'expédition des pièces produites. 

Cela vous rappelle quelque chose ? L'ERP [Enterprise Resources Planning] est venu au fil des années intégrer les fonctionnalités de la GPAO, et aujourd’hui seuls quelques irréductibles gaulois éditent encore un logiciel purement dédié à la gestion de la production. 

Les principaux objectifs d’une GPAO sont les suivants : 

  • Gérer la planification de la production en fonction de la disponibilité des machines, des ressources humaines et des échéances à respecter
  • Optimiser les approvisionnements en fonction du carnet de commandes
  • Minimiser les niveaux de stocks
  • Réduire autant que possible les délais de fabrication pour les clients
  • Suivre les commandes en termes de contrôle qualité et sécurité
  • Calculer les écarts entre le coût de production prévisionnel et réel

N'oublions pas que pour assurer une production sans faille, les machines ont besoin de maintenance. Voici notre dernier acronyme, la GMAO.

GMAO : Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur

La GMAO va se concentrer sur le maintien en conditions opérationnelles des équipements industriels, à travers une maintenance qui peut être curative, prédictive, réglementaire. Le but étant de prévoir et de limiter les arrêts de production, problématique et coûteux pour l'entreprise.

📰Lire aussi : Découvrir en détail la GMAO

Les GMAO modernes ne sont pas figées, bien au contraire. Disponibles sur smartphone ou tablettes, elles permettent de gérer maintenance et entretien sur divers sites, y compris directement chez le client.

Réinventer l'inter-relation Production - Maintenance

La production et la maintenance sont un peu comme chiens et chats. La production, cherchant à atteindre des objectifs toujours plus hauts, reproche à la maintenance de ne pas intervenir suffisamment vite et bien pour éviter la panne et les redoutés arrêts de production. A contrario, la maintenance déplore le manque de soin apporté aux machines et le report des actions préventives, systématiquement reléguées au second plan à cause du carnet de commandes à honorer. 

Au final, les griefs s'accumulent et surtout les machines s'abîment, avec des arrêts de production toujours plus longs et coûteux. Nous sommes ici face à un vrai problème de communication entre deux équipes qui n'ont pas les mêmes objectifs, la productivité pour l’une, le maintien des équipements pour l’autre, mais surtout qui n'ont pas accès aux mêmes informations. La solution ? Mettre en place une GMAO partagée afin d’enfin optimiser la communication.

Grâce aux plannings actualisés en temps réel, aux notifications envoyées à la production, lors de la prise en charge, l’exécution de l’intervention et la remise en marche de la machine, la GMAO devient un réel outil de communication. Et ce, dès l’apparition de l’avarie. En effet, les informations saisies lors des demandes d’interventions vont être unifiées entre les différents acteurs, avec la possibilité d’insérer des champs personnalisés et / ou obligatoires, afin de transmettre aux techniciens de maintenance toutes les informations nécessaires à la réalisation de leur diagnostic.

L’enregistrement automatique des heures de début et de fin de l’intervention, depuis la reconnaissance du problème, jusqu’à la résolution de la panne permet de calculer des indicateurs tels que :

  • MTTR, Mean Time To Repair, soit le temps moyen de réparation
  • MTBF, Mean Time Between Failure, temps moyen entre pannes
  • MWT, Mean Waiting Time, temps moyen d'attente avant la prise en charge de l’intervention

Enfin, la construction d’un rapport documenté, via la prise de photos, le scan du code-barre ou QRcode des pièces détachées atteste de la bonne réalisation de l’intervention et de sa clôture. Le bon au format PDF peut alors être envoyé aux responsables production et maintenance, garantie d’un niveau de communication optimum. Les informations enregistrées seront consultables par le technicien de maintenance sur sa tablette lors de la prochaine intervention. Aucune perte d’information n’est possible.

Pour la gestion de la maintenance préventive, la GMAO a également un rôle important à jouer. Non seulement, elle permet de gérer le calendrier périodique d’exécution des gammes de maintenance, mais en combinant celui-ci avec le prévisionnel de la production et les moyens humains disponibles, l’entreprise s’assure de construire un planning préventif réalisable. Et donc de limiter les coûts d’arrêts.

Finalement, production et maintenance travaille à la réalisation du même objectif : assurer la continuité de la production, en prenant en compte les coûts, les délais, les moyens disponibles et en assurant la sécurité des personnes. Cela ne peut se faire correctement sans une GMAO moderne et intuitive qui aide à faire circuler l’information, pour enfin réconcilier production et maintenance.

Le glossaire pour conclure

  • CAO : Conception Assistée par Ordinateur
  • DAO : Dessin Assisté par Ordinateur
  • FAO : Fabrication Assistée par Ordinateur
  • GMAO : Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur
  • GPAO : Gestion de la Production Assistée par Ordinateur
  • IMAO : Instrument de Musique Assisté par Ordinateur
  • MAO : Musique Assistée par Ordinateur
  • PAO : Publication Assistée par Ordinateur
  • PréAO : Présentation Assistée par Ordinateur
  • RAO : Relecture Assistée par Ordinateur
  • TAO : Traduction Assistée par Ordinateur

 

Au fait, notre ambition est d’offrir une expérience utilisateur inégalée. Vérifiez-le immédiatement : essayer gratuitement la GMAO. D’ici 2 minutes, le temps de créer votre compte, vous découvrirez ce qui se fait de plus moderne dans cette catégorie de logiciels.

Vous pouvez également bénéficier d’une démonstration animée par l'un de nos consultants : booker une visioconférence

Bonne découverte et à très bientôt.

 

📰 Vous serez également intéressé par la lecture de :

 

Retour aux articles